Dipavali, fête de la Lumière.

divai-comproir-outremerDipavali ou Deepavali ou Dipawali

Le sens du mot “Dipavali” vient du sanskrit où “Deebam” signifie “Lumières”.

Le Dipavali en Inde est une fête nationale. En français on le traduit par “Fête de la lumière”.

Dans le calendrier tamoul, cette fête est fixée à la 14e lune avant l’Amavasti (nouvelle lune).

Il est une croyance selon laquelle celui qui participera à cinq de six journées ne mourra pas de mort violente, en vertu d’une promesse du Dieu Ydama, souverain des enfers.

La fête du Dipavali est célébrée durant la période décrite en Inde comme Kartic maas, soit celle de la marée noire, connue aussi comme Krishna paash.

Le dipavali symbolise le retour du seigneur Rama, après 14 années d’exil.

Pendant son exil Rama combattit Rawana qui symbolise le mal. A la nouvelle lune est célébré le retour de Rama, la victoire du bien sur le mal, de la lumière sur l’obscurité.

Les prières Tamoules lors du dipavali sont adressées à Luxhmi, déesse du progrès matériel et spirituel, épouse du Dieu Vishnu.

On représente la déesse Luxhmi en sari rouge assise sur un lotus.

La fête du Dipavali ou fête de La lumière est célébrée à La Réunion notamment à Saint-André et à Saint-Pierre ainsi qu’à l’Ile Maurice.